Composants d'horlogerie

Les mécanismes horlogers font partie de ce qui peut être mécaniquement fabriqué de plus complexe, de plus précis et de plus fin.

Depuis le développement de la première machine à transfert circulaire pour composants d’horlogerie, en 1953, Imoberdorf n'a cessé de poursuivre son objectif : construire des installations qui, au regard de la productivité, de la souplesse et de la précision, définissent de nouveaux critères − tout en restant compactes dans leur mode de construction et leur conception.

C'est ainsi que peuvent être produites en grand nombre des platines, couronnes et autres pièces d'horlogerie avec un haut degré de précision et de flexibilité. Votre exigence de qualité est notre marque de fabrique.

Brochure de l’entreprise pour l’industrie horlogère